ancienne ferme basque du XVII ème siècle
avec sa vue panoramique mer et montagnes à 4 kms des plages


Dans un environnement protégé, cette  ancienne  demeure familiale  est celle de mon enfance et dans la patience et minutieuse restauration,  tout a été fait pour lui conserver son caractère d'autrefois. Tout a changé, rien n'a changé.
Endroit sans pareil, Peroch-baita a vraiment une âme. Cette "Etxe" livre avec fidélité les lignées des principes fondateurs du peuple basque, une terre, une maison, une famille.
Peroch-baita en 1946,  Huile sur contreplaqué  . "Etxe"  qui signifie Maison en "Euskara", langue basque.


La  construction date de 1650 .
Cette date indiquée sur la tête de mur gauche de la maison, est celle où pour la première fois, la maison se trouve citée dans les registres paroissiaux et les comptes de la communauté. En aucune manière, cela ne saurait signifier ne qu'elle n'existait pas antérieurement.
Seulement, le "baita" désignait le  XVII siècle.  Avec l'introduction du maïs, les basques se sont enrichis. La population s'est accrue, de nouvelles fermes et des galeries dans les églises ont été construites.
Le "borda" correspond à la deuxième maison de la famille et n'était aucunement propre à un siècle particulier.


L'actuelle lignée de la famille y demeure depuis les années 30. Des champs de vigne, de foins, des sarabandes d'agneaux et  de l'étable de l'aïeul ....  il ne reste que des souvenirs d'enfance.
Au fil des générations le logis des ancêtres a été restauré. Son aménagement  intérieur d'autrefois a été soigneusement conservé.
Cette maison de famille ne manque pas de confort, charme et convivialité.
Une approche authentique du Pays Basque.
Cette ferme basque de style labourdin ayant reçu au fil des siècles 3 principaux agrandissements. La partie la plus ancienne en date du XVII siècle  a été restaurée dans les régles de l'art en 2005.
L'implantation de cette demeure a été conçue afin qu'elle reçoive les premiers rayons de soleil levant sur sa façade principale et l'après-midi sur toute sa partie sud.


Les briques et colombages  de chêne d'époque ont été découverts, matériaux de valeur et de noblesse.
Elle offre chaleur du rustique et confort du moderne.
Les matières nobles s'allient harmonieusement.
Les briques, boiseries et pierres d'origine ont été redécouvertes.
 Lintheaux et tableaux de pierres entourent les petites fenêtres.
La croix basque : "lau buru" en Euskara (langue basque) qui signifie quatre têtes.  Symbole solaire de la plus haute antiquité et universellement répandu  au Pays Basque.  Constituée de 4 virgules représentant les 4 éléments suivants : la terre, l'eau , le feu et l'air.

Chaque maison disposait  d'un four à pain dont l'entrée était à l'intérieur de la cuisine "sukaldea" en
"Euskara"  et donc la structure donnait sur l'extérieur.
Autrefois, la maison traditionnelle basque était une institution de caractère économique, social et religieux, intégrée dans une famille, qui représentait les habitants en communion avec l'âme de leurs ancêtres. Elle était porteuse d'une tradition chargée de fonction religieuse auxquelles elle ne pouvait renoncer.
 
La vie sociale et politique des basques s'organisait autour de l'"Etxe".  Témoin de l'importance que les basques accordaient à leurs maisons, aujourd'hui encore des familles entières portent des noms de maisons, comme  etxegorri (maison rouge), Echeveste (autre maison),  Etcheverry (maison neuve).
Au Pays Basque, les maison varient selon les vallées et aires géographiques. Détecter et concrétiser l'air du temps tout en perpétuant la tradition.

Page d'Accueil




© Peroch-Baita 2012 Tous droits réservés